Carte du site

HistoriqueUne aventure qui débuta en 1980

À Sainte-Edwidge-de-Clifton (Estrie), au début des années 1900, a lieu la construction d’un moulin à scie fabriquant des bobines, dont les moteurs sont activés par l’eau de ruisseau. Les années 1930 donnent lieu à la fermeture de ce moulin et le ruisseau est baptisé «Ruisseau des Bobines» en sa mémoire.

C'est en 1980, après quatre années d'expérience, que les propriétaires actuels de la Ferme piscicole des Bobines se lancent à temps plein dans l'aventure de la production de truites à Ste-Edwidge. L'alimentation en eau de la pisciculture provenant alors du « Ruisseau des Bobines », le choix du nom pour la pisciculture s'est imposé.

En 1989, afin de répondre à la demande grandissante de la clientèle, les propriétaires se mettent à la recherche d'un site où l'eau souterraine serait de qualité exceptionnelle. C'est ainsi qu'après de nombreuses recherches, l'entreprise s'établit dans le magnifique village d'East Hereford dans les Cantons de l'Est.

En 2000, la superficie de l’usine de transformation est triplée dans le but d’accroître la production.

Depuis 2003,  la Ferme piscicole des Bobines a contribué à l'élaboration de la STRADDAQ (Stratégie de développement durable de l'aquaculture en eau douce au Québec). Cette stratégie est une entente entre  le Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, le Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des parcs ainsi que l'AAQ (Association des Aquaculteurs du Québec). L'objectif étant de réduire de 40 % les rejets de phosphore des productions aquacoles québécoises d'ici 2013.

À partir de 2004, l’entreprise a modernisé tous ses équipements en adoptant un système d'élevage innovateur et unique, qui se veut aujourd'hui une référence en matière d’aquaculture durable.

En 2011, un système de traitement performant des eaux usées est ajouté au système actuel et permet maintenant à la ferme de rencontrer et même surpasser les normes environnementales québécoises.

En 2012, l’entreprise élabore un projet de construction de nouveaux bassins d’élevage en recirculation, sous serre, dans un souci constant d’améliorer les conditions d’élevage des truites et de demeurer un chef de fil dans le domaine de l’aquaculture au Québec.

Aujourd’hui, l’entreprise rencontre  les normes les plus strictes en matière d’aquaculture durable et responsable, dont la reconnaissance  « meilleur choix » selon les organismes indépendants :